Transformer une imprimante USB en imprimante réseau avec un Nas Synology

J’ai une imprimante plus toute jeune (HP Photosmart C4180) qui est malheureusement dépourvue d’interface réseau.

Ce n’est pas tellement dérangeant avec un seul PC, il suffit de la laisser branchée en USB. Cependant comme de nombreuses personnes j’ai plusieurs ordis à la maison et c’est un peu pénible de devoir faire du changement de câble dès qu’on veut imprimer le moindre document.

Heureusement pas besoin d’acheter une nouvelle imprimante juste pour ça, avec mon NAS Synology DS215j qui fera office de serveur d’impression, je peux la transformer en imprimante réseau.

Je vais décrire les étapes à réaliser pour Windows 10 puis OS X El Capitan avec un NAS sous DSM 6.0.2.

Lire la suite »

Ebook gratuit O’Reilly: Ten Steps to Linux Survival

Cet ebook (rédigé en anglais) de 74 pages est disponible gratuitement en téléchargement à l’adresse suivante:

cat.gif

Ten Steps to Linux Survival
Essentials for Navigating the Bash Jungle

par Jim Lehmer
Editeur: O’Reilly
Date de publication: June 2016

D’autres ebooks: http://www.oreilly.com/programming/free/

 

Moniteurs multiples sous Arch Linux et X

Pour ne pas avoir que du mirroring sur le 2eme moniteur, mais avoir un affichage « bureau étendu »:

xrandr

On repère les noms des deux moniteurs, et suivant cela on affecte une résolution et on définit leurs emplacements l’un par rapport à l’autre dans une ligne de commande.

Dans mon cas:

xrandr –output eDP1 –auto –output HDMI1 –auto –right-of eDP1

2016-05-15-114427_812x819_scrot

Plus d’infos sur le man de xrandr et https://wiki.archlinux.org/index.php/Multihead#RandR

 

Sous Archbang, on peur aussi faire la commande:

lxrandr

Et on modifie l’emplacement souhaité de « par défaut »  à « à gauche » par exemple.capture-thumb

Souci pour monter ressource NFS

En voulant monter des ressources réseaux NFS sur Arch Linux j’avais un retour d’échec, ceci depuis peu de temps et pour une raison inconnue (MAJ?):

Job for rpc-statd.service failed because the control process exited with error code. See « systemctl status rpc-statd.service » and « journalctl -xe » for details.
mount.nfs: rpc.statd is not running but is required for remote locking.
mount.nfs: Either use ‘-o nolock’ to keep locks local, or start statd.
sending incremental file list

On vérifie déjà:

systemctl

Voici la ligne avec une partie en rouge et donc en « failed »:

rpc-statd.service          loaded failed failed    NFS status monitor for NFSv

Puis on vérifie:

journalctl | grep rpc

Voici le résultat qui nous intéresse:

avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6695]: Version 1.3.3 starting
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6695]: Flags: TI-RPC
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6695]: Running as root.  chown /var/lib/nfs to choose different user
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6695]: failed to create RPC listeners, exiting
avril 28 19:00:25 archbang systemd[1]: rpc-statd.service: Control process exited, code=exited status=1
avril 28 19:00:25 archbang systemd[1]: rpc-statd.service: Unit entered failed state.
avril 28 19:00:25 archbang systemd[1]: rpc-statd.service: Failed with result ‘exit-code’.
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6698]: Version 1.3.3 starting
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6698]: Flags: TI-RPC
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6698]: Running as root.  chown /var/lib/nfs to choose different user
avril 28 19:00:25 archbang rpc.statd[6698]: failed to create RPC listeners, exiting

Solution:

Saisir ces commandes:

systemctl enable rpcbind.service

systemctl start rpcbind.service

systemctl start rpc-statd.service

Verrouillage écran + raccourci clavier

Petit utilitaire sympa pour verrouiller son écran:

pacman -S i3lock-wrapper

Puis pour lancer en ligne de commande:

i3lock-wrapper

Pour créer un raccourci clavier:

On ajoute les lignes suivantes au fichier ~/.config/openbox/rc.xml

(Je fais également un ajout pour keepass car je veux pouvoir le lancer par raccourci clavier)

<keybind key= »W-k »>
<action name= »Execute »>
<command>keepass</command>
<startupnotify>
<enabled>yes</enabled>
<name>Keepass</name>
</startupnotify>
</action>
</keybind>
<keybind key= »W-l »>
<action name= »Execute »>
<command>i3lock-wrapper</command>
<startupnotify>
<enabled>yes</enabled>
<name>Verrouillage écran</name>
</startupnotify>
</action>
</keybind>

Résultat: on peut maintenant verrouiller son écran avec le raccourci clavier: touche windows+  L , comme sous windows… Pour keepass c’est avec windows+K.

Il y a aussi la possibilité d’installer des screenlockers différents:

https://wiki.archlinux.org/index.php/List_of_applications/Security#Screen_lockers

Edit du 30/04/16: je viens de voir que l’utilitaire slock semble être installé par défaut sur archbang et permet aussi le verrouillage de session. Voir http://tools.suckless.org/slock/

 

Firefox select all url

Sur le Firefox installé sur Arch, par défaut lorsque je clique dans le champ url du navigateur, il n’y a pas une sélection de toute l’adresse mais juste un positionnement de la barre verticale à la fin de l’url (contrairement à l’action par défaut de windows).

Pour y remédier:

1/ Accéder à la configuration avancée de Firefox en tapant: « about:config » dans le champ url

2/ On cherche:

« browser.urlbar.clickSelectsAll »

3/ On passe la valeur à « true »